Guérir par le jeûne de n’importe quelle maladie physique ou mentale

guérir

Quand je vois le nombre malades, de maladies auto-immunes, de cancers en tout genre qui augmentent, de maladies dites de civilisation, de dépressions, et tous ces gens qui n’arrivent pas à guérir malgré les « progrès » de la médecine, je me dis c’est pas possible.

Voilà, c’est tout ce que j’avais à dire aujourd’hui.

Au revoir.

Non je déconne. Si j’écris ce billet c’est pour vous annoncer une bonne nouvelle. Il existe un remède miraculeux qui fonctionne dans 85% des cas pour n’importe quelle maladie qu’elle soit physique ou mentale, n’importe quel symptôme, et en plus c’est gratuit et sans effet secondaire (mis à part les effets de « détox », j’y reviendrai).

Guérir quelle que soit la maladie

Vous souffrez d’une dépression? Ça marche. Vous souffrez d’une maladie genre Parkinson? Ça marche. Vous avez une maladie dégénérative? Ça marche. Vous avez des organes en mauvais état? Ça marche. Vous ne pouvez pas avoir d’enfant? Ça marche… etc… Enfin quand je dis ça marche, vous avez 8,5 chances sur 10 de guérir.

En Russie (à l’époque c’était l’URSS) des cliniques étaient spécialisées dans le jeûne. Quand je dis spécialisé, je veux dire que ces cliniques ont eu des milliers de patients souffrant de maladies diverses et variées. Tous ces patients ont bénéficié d’une attention très rigoureuse et ce qui est ressorti de tout ça c’est le score qu’aucune clinique occidentale ne pourra s’enorgueillir, padabimpoumpoum : 85% de guérison !!!

Bien-sûr comme c’était la guerre froide et que les russes étaient les ennemis à abattre, ces informations ne sont jamais parvenues à nos oreilles. Et comme le bizness de l’industrie pharmaceutique est sacrément juteux, on ne va pas vous dire d’arrêter de prendre des médicaments, au contraire.

Mais la vérité finit toujours par arriver, tôt ou tard. Un peu comme Zorro. La vérité c’est quoi ? C’est que le corps humain est mille fois plus intelligent que n’importe quel médecin, que n’importe quel médicament. Il sait comment se soigner à condition qu’on lui en donne la possibilité. Lorsque vous jeûnez, le corps se met en protection et il fait le ménage. Nous avons hérité de ça depuis que le premier homme est homme.

Alors bien-sûr parfois il va faire le ménage à fond, ça va déménager, et il se peut que vous ayez des symptômes inquiétants. Mais en réalité c’est normal, c’est juste que ça pousse un peu trop fort. Si c’est vraiment trop, vous rompez le jeûne, vous reprenez une vie normale et vous recommencez l’expérience plus tard.

Une méthode très compliquée?

La méthode est très très très compliquée. Attention suivez bien, je détaille la procédure ci-dessous :

1/ Arrêter de manger

2/ Attendre, se reposer et guérir

Voilà c’est tout. En ce qui concerne la longueur du jeûne, c’est variable selon les individus. La première fois, vous aurez tellement faim qu’au bout d’une journée, il est possible que vous craquiez. Pas grave. C’est un bon début. Vous recommencez une semaine ou 15 jours après en essayant à chaque fois de tenir un peu plus que la fois précédente.

Quelques conseils supplémentaires :

  • Arrêtez la bouffe industrielle, c’est de la merde en boite. J’irai même plus loin, arrêtez d’aller au supermarché, allez-y seulement si vous n’avez pas le choix.
  • Privilégiez les produits artisanaux locaux de qualité. C’est pas forcément plus cher que dans un supermarché et c’est archi largement meilleur.
  • Lorsque vous ne jeûnez pas, privilégiez une nourriture riche en vitamine et minéraux, c’est à dire riche en fruits et légumes de qualité.
  • Arrêtez d’empoisonner votre corps avec toutes sortes de drogues, alcool, cigarette, cannabis… Si vous avez besoin de ça pour vivre, c’est qu’à la base vous êtes malade. Donc… jeûnez.
  • Vous pouvez faire des écarts mais plus vous irez mieux et moins vous aurez envie de faire des écarts.
  • Faîtes un peu de sport pour faire bouger la lymphe et pour oxygéner tout le corps.
  • Si vous avez peur de maigrir, c’est que vous n’avez pas confiance et si vous n’avez pas confiance, c’est que vous êtes malade. Donc… jeûnez.
  • Si vous êtes croyant, priez. Sinon pratiquez la méditation. Vous pouvez trouver des vidéos sur le web pour vous guider.
  • Quand vous jeûnez, faites des bains de soleil. Ce sera votre seule nourriture, notamment en vitamine D. Cela aura l’effet d’un repas.
  • Lorsque vous jeûner, buvez de l’eau uniquement si vous avez soif. Privilégiez une eau de source avec un résidu sec le plus bas possible (voir étiquette sur la bouteille).

Conclusion

Vous pouvez jeûner jusqu’à trois jours sans aucun danger. Au delà, il faut être attentif au moment où votre corps va réclamer vraiment de la nourriture. Cette sensation de faim ne se situe pas dans le ventre mais au fond de la gorge. Si possible, essayez de vous entourer de personnes qui connaissent le sujet si vous souhaitez jeûner au delà de trois jours.

Au bout d’un moment, la vie vous paraitra limpide, joyeuse et simple à chaque instant, même dans les moments difficiles. Tous vos organes vont se régénérer. Les symptômes de votre maladie vont peu à peu disparaître. Vous allez guérir. Ayez confiance dans la machine absolument parfaite qu’est votre corps humain.

Articles connexes :

Pourquoi les médecins en majorité sont-ils des charlatans?

Le bonheur se trouve dans vos intestins

Viva l’ortie : la vidéo paroles! (ou lyrics vidéo pour faire plus branché)

6 commentaires

  1. jpaul sur 29 août 2017 à 23 h 12 min

    Très intéressant je vais m en servir pour me guerir d un gros stress et de blocages de respirations aiguë qui s’est fini en blocage chronique il y a 4 mois apres 2 nuits blanches a me bloquer le diaphragme…

    • Berti Vox sur 30 août 2017 à 11 h 12 min

      Merci de votre message. J’ajouterai à ce billet (suite à ma dernière expérience de jeûne) qu’il est important également de procéder des lavements du colon de façon à éviter que le corps s’intoxique des matières fécales résiduelles. On peut les réaliser à la maison. Vous pourrez trouver plus de renseignements à ce sujet sur le web. Bon jeûne !

  2. Fares sur 10 octobre 2017 à 8 h 52 min

    Bonjour,

    Tout est dit !!!
    C est hyper véridique.
    Je suis croyant et chaque année je jeune pendant un mois,et là croyez moi
    je me sens en super forme.
    Aujourd’hui je mange la moitié d un repas pas jour (végétarien) j ai 59 ans je fais 1h de footing par jour,et 1 h de foot par semaine.
    Tous médecin est un charlatan,et toute guérison n est qu un effet placebo.

  3. franck sur 3 novembre 2017 à 5 h 31 min

    Il vaut mieux se documenter avant de se lancer dans un jeûne prolongé. Si on ne respecte les fondamentaux, notament boire 2 à 3 litres d’eau et tisanes par jour, la preparation avant le jeune ainsi que la reprise de l’alimentation, c’est une perte de temps voire nocif.
    Les études russes présentent l’opportunité du jeûne sur la guerrison de maladies mentales, mais il est réducteur de présenter la chose comme un remède miracle.
    Comme vous le dites ceux un changement de mode de fonctionnement global.

    • Berti Vox sur 5 novembre 2017 à 19 h 58 min

      Comme je le dis dans l’article, au delà de 3 jours, il est préférable d’être entouré. Jusqu’à 3 jours il n’y aucun danger. Je le répète, si les symptômes de détox sont trop importants alors il vaut mieux rompre le jeûne et recommencer plus tard. Ceci étant dit, j’ai déjà jeûné 1 semaine et pourtant je n’ai pas une grande solidité physique et bien que cela ait été dur, j’en ai tiré de grands bénéfices par la suite. Arrêtons d’avoir peur du jeûne et arrêtons de faire peur aux autres. Et oui les miracles existent.

Laissez un commentaire