Macron : 6 bonnes raisons de ne PAS voter pour lui #présidentielle2017

macron

1/ Macron est rejoint par tous les opportunistes de service.

Je ne sais pas vous mais quand je vois la bande d’opportunistes qui rejoint Emmanuel Macron, ça me laisse dubitatif. Au dernières nouvelles, on trouve Robert Hue (ancien secrétaire du Parti Communiste) tout comme Alain Minc (dirigeant d’entreprise très à droite). Certains de ce ralliement en appellent au vote utile pour contrer le Front National. Mais pour moi c’est une fumisterie afin d’empêcher tout débat rationnel.

Manuel Valls, qui pour le coup se torche le derrière avec le résultat de la primaire socialiste, lui a pratiquement apporté son soutien avant de se rétracter sentant qu’il allait passer une nouvelle fois pour une raclure. Je ne sais pas si tout ça portera chance à Macron mais en tout cas cela donne à sa candidature des relents de consanguinité politique rance et non pas de renouveau comme il le prétend.

2/ Son passage au ministère des finances a été une catastrophe

Sa fameuse libéralisation du marché de l’autocar ouvert à la concurrence est un échec. Les compagnies qui ont créé des lignes perdent de l’argent et la fréquentation est en baisse. De plus cela n’a pratiquement pas créé d’emplois, en tout cas pas à la hauteur de ce que les français attendent sur ce sujet.

On voit derrière cette disposition, la vision qu’a Emmanuel Macron sur « l’ubérisation » de la société. Il faut tout libéraliser, quitte à précariser tout le monde au nom de la sacro-sainte concurrence. Vision qui correspond en fait au programme de la commission européenne, on le verra à la fin de cet article.

Un autre exemple, le feu vert qu’a donné Macron concernant la privatisation de l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Cela a donné lieu à une série de scandales. Entre autres, les investisseurs chinois qui ont repris la gestion de l’aéroport ont décidé de vider la trésorerie afin se verser un gros dividende. Cette technique est assez connue dans le monde de la finance. Des fonds vautours rachètent une compagnie pour pas trop chère, la force à s’endetter puis l’oblige à verser des dividendes énormes aux actionnaires. Si la compagnie capote après, ce n’est pas un problème pour eux puisqu’ils l’ont saignée à blanc. Ils auront fait un gros bénéfice, quitte à laisser des travailleurs sur le carreau.

Il a été aussi à l’origine de la vente de l’entreprise française Alstom au groupe américain General Electric pour une bouchée de pain, ce qui met le secteur de l’énergie en France dans les mains d’une compagnie étrangère. Et par conséquent induit une menace sur les intérêts supérieurs de l’état. En effet, comment peut-on laisser le pilier vital de l’énergie d’un pays au bon vouloir d’intérêts étrangers???

Enfin, il a été à l’origine du CICE, une mesure qui a couté 40 milliards d’euros à l’état sous forme de réduction de cotisations patronales pour les entreprises, sans créer un seul emploi supplémentaire. Car comme vous avez pu le remarquer la courbe du chômage ne s’est pas inversée, elle a même progressé.

3/ Macron semble ne pas savoir gérer son budget personnel

Selon le site les-crises.fr, il semble qu’Emmanuel Macron ait eu un patrimoine d’une valeur négative de -39503 € au 31/08/2016. Il y a rien d’illégal ici, ça le regarde s’il a envie de dilapider les sommes énormes qu’il a gagné lorsqu’il bossait chez Rothschild. Mais on devrait se poser la question sur sa capacité à gérer un pays quand on voit que ses dépenses personnelles sont au dessus de ses revenus. Macron serait-il un flambeur?

Ceci explique peut-être pourquoi il semble avoir été très dispendieux avec le budget de son ministère. En effet, avec l’argent du contribuable il a organisé plusieurs rencontres et réunions pour quelques centaines de millier d’euros, notamment à Las Vegas, de façon à se donner la stature d’une personnalité internationale.

4/ Son discours est absolument vide

Je crois qu’il bat tous les records de phrases creuses. Son discours est une merveille de langue de bois mélangée à des formules qui ne veulent rien dire. Exemple véridique : « Il faut penser printemps… ». Le but de la manœuvre étant de ratisser large, un certain nombre d’électeurs peuvent se faire piéger s’ils s’arrêtent à l’apparence totalement superficielle de gendre idéal qu’il donne.

Il existe d’ailleurs sur le web des générateurs de langue de bois qui, on peut se le demander, lui ont peut-être servi de source d’inspiration pour ses discours. Un exemple pour rigoler généré au hasard : « la situation d’exclusion que certains d’entre vous connaissent doit mettre un coup d’arrêt au sentiment de fuite en avant d’une baisse effective du nombre de personne dans la détresse. »

5/ Son programme est celui de la commission européenne

Je l’ai abordé précédemment mais si Macron n’a pas eu de programme jusqu’à il y a quelques semaines, ce n’était pas vraiment un problème. Il était déjà écrit par la commission européenne. Il s’agissait juste pour lui d’en faire un quasi copié-collé enrobé de phrases creuses pour éviter de crisper les électeurs potentiels.

A sa décharge, on peut lui concéder qu’il n’est pas le seul dans ce cas là. Puisque tous les candidats à l’élection présidentielle, à l’exception de François Asselineau qui propose de sortir de l’UE, seront contraints, s’ils sont élus, à appliquer les recommandations concernant les grandes orientations politiques et économiques élaborées par la C.E.

De quoi s’agit-il ? Réduction des dépenses publiques, poursuite des privatisations des services publiques, baisse des remboursements de santé, arrêt de l’augmentation du SMIC, poursuite du dérèglement du code du travail, augmentation de la TVA…etc.

6/ Macron est la marionnette de l’oligarchie

L’oligarchie est ce qu’on appelle aussi « l’État profond », c’est à dire le complexe militaro-industriel, médiatique et financier qui tirent les ficelles de l’appareil politique et médiatique. Faut-il rappeler qu’une bonne partie de la commission européenne est composée d’anciens de Goldman Sachs la banque d’affaire? Idem pour le président de la BCE (Banque Centrale Européenne) Mario Draghi? Faut-il rappeler que 95% des médias appartiennent à une poignée de milliardaires?

Tandis qu’auparavant l’oligarchie s’ingéniait à séduire les responsables politiques des partis dominants, elle a passé maintenant la vitesse supérieure en désignant un personnage directement issu de leur sérail. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple? Macron est celui à qui les français doivent donner les clef de l’Elysée, un point c’est tout.

On comprend mieux pourquoi on nous fait bouffer du Macron, matin, midi et soir dans les médias. Il s’agit de nous gaver comme des oies afin de nous extirper le foie gras, c’est à dire notre vote.

On comprend également mieux pourquoi les affaires sur Fillon sortent comme par magie juste avant les élections. Je ne vais pas le défendre car comme je l’ai écrit dans un article précédent, Fillon est lui aussi un expert en langue de bois et en hypocrisie. Mais il a probablement été conclu que celui-ci serait moins manipulable que l’autre notamment en matière de politique étrangère. La raison est que Fillon semble ouvert pour un dialogue avec Poutine, ce qui n’est pas dans les plans de « l’Etat profond » pour des raisons de géo-politique (un peu long à détailler ici).

En revanche Macron, qui a fait « un métier de pute » selon Alain Minc (au sens figuré), a prouvé qu’il a les dents qui raillent le parquet et semble être prêt à tout pour arriver à ses fins. Ce qui sont les qualités nécessaires pour être adoubé par l’oligarchie.

En résumé, Macron est une marionnette servile d’une totale incompétence. Ce qui finalement ne nous changera guère de François Hollande, vous me direz. Mais s’il accède au pouvoir, nous verrions alors une accélération de la libéralisation débridée de l’économie française, de la destruction des acquis sociaux et de la nation France au sein de la gouvernance de l’Union européenne et du Nouvel Ordre Mondial.

Le 23 avril prochain, la balle sera dans votre camp. A vous de voir.

Articles connexes :

 « Si nous étions cohérents, nous voterions tous Asselineau » (E. Chouard) #présidentielle2017

Après Sarkozy l’escroc, Hollande le fourbe, voici Fillon l’hypocrite !

 La France n’est plus une démocratie

2 commentaires

  1. bischoff sur 22 mars 2017 à 22 h 45 min

    ben complètement d’accord avec toi ! je l’ai tjrs été d’ailleurs !
    donne moi de tes nouvelles s’il te plait !
    gabrielle

Laissez un commentaire