Propagande anti-Trump : va-t-on continuer de la subir?

image pixabay

Donald Trump élu, tout comme le brexit, ne va rien changer à la face du monde contrairement à ce que nous dit la propagande médiatique. C’est assez hallucinant de voir que les médias français, qui ont clairement fait la promotion d’Hillary Clinton pendant toute la campagne, continuent de raconter n’importe quoi. « C’est un catastrophe, c’est un séisme, c’est un tsunami… » patati patata. Je ne suis pas là pour défendre Trump car le bougre a raconté lui aussi un paquet de conneries, mais il faut vraiment être à la botte du système ou complètement naïf pour croire encore que le président des Etats Unis a encore tous les pouvoirs. Il est tenu en laisse par l’oligarchie financière tout comme les médias qui n’ont pas cessé de faire de la propagande anti-Trump. D’ailleurs si Trump était véritablement un danger pour cette oligarchie, il n’aurait jamais été autorisé à accéder à une candidature pour la présidence des USA.image pixabay

Les pro-Clinton se sont pris une belle claque!

Ce qui me réjouit personnellement, c’est de voir la claque que se sont pris tous les commentateurs français pro-Clinton, c’est à dire toute la caste de « petit-bourgeois-bobo-parisiens-journaleux-pseudo-intello-branchouille » qui s’imagine avoir tout compris de la vie alors qu’en réalité, ils sont pas mal à côté de la plaque. Ils sont dans leur monde, tout comme les politiques. Ils s’imaginent qu’ils ont l’information, la vraie, et que le peuple ne comprend rien. Ils s’imaginent qu’ils sont à la meilleure place pour voir ce qui est bon pour l’avenir. Ils sont surtout excellent pour voir ce qui est bon pour leur avenir personnel, leurs petits intérêts merdiques, leur soif carriériste. Et quand ils s’agit de taire certaines infos, ils n’hésitent pas à s’auto-censurer, de sorte de pouvoir continuer à garder leur petite place.

En revanche pour ce qui est de l’avenir d’un peuple, d’une nation souveraine, je pense qu’ils s’en contrefichent éperdument. Je soupçonne même qu’ils nous méprisent, nous le peuple de province, province de France, de Grande-Bretagne, d’Amérique ou d’ailleurs. (le mot province vient du latin « provincia » qui veut dire « peuple vaincu »).

A force de raconter n’importe quoi, de soutenir une candidate corrompue, de faire de la propagande, quelque qu’elle soit comme la propagande anti-Trump ou pro-Clinton, et bien oui, cela fait le jeu du FN. Mais le système médiatico-politique pourri jusqu’à la moelle en prendra toute sa responsabilité le temps venu, même si je ne crois pas en une victoire du Front National aux prochaines présidentielles.

Trump 2016, en fait c’est Sarkozy version 2007!

Trump 2016, ça me fait penser à Sarkozy version 2007. Pendant sa campagne, Sarko faisait du soit-disant « parlé-vrai » avec des phrases à l’emporte pièce comme « on va nettoyer au karcher ». A l’époque tous les bobos étaient choqués de son élection (moi aussi d’ailleurs car à l’époque j’étais plus jeune, je n’avais pas compris encore la mascarade), on parlait de séisme… Certains même faisaient la comparaison avec Jean-Marie Lepen, voire Hitler ou encore Napoléon! Puis il est arrivé ce qu’il devait arrivé : c’est à dire pas grand chose, mis à part ses mensonges et ses escroqueries. Mais ce n’était pas le premier président à mentir comme un arracheur de dents. Toujours est-il que la France a invariablement continué à s’enfoncer dans le marasme.

Bref, la propagande anti-Trump, va-t-on encore la subir? Il est clair qu’on en aura droit à encore quelques louches, puis lorsque les médias se rendront compte que rien n’a changé fondamentalement, ils nous abreuveront d’une autre propagande, en réalité toujours la même, celle qui sert les intérêts de l’oligarchie.

A lire également : « La France n’est plus une démocratie »

1 commentaire

  1. CG sur 17 novembre 2016 à 18 h 31 min

    Great article! Well said… I think the same.