Un jour, toutes les religions disparaitront et il ne restera plus que Jésus

« Un jour, toutes les religions disparaîtront et il ne restera plus que Jésus. » C’est le titre qui m’est venu à l’esprit un beau matin en me réveillant sans même que j’en comprenne le sens immédiatement. Puis cette phrase a cheminé dans mon esprit pendant plusieurs semaines et j’ai senti qu’il fallait que je partage cette information qui me semble capitale et ce, pour plusieurs raisons.

Les religions pour manipuler

J’ai pensé pendant longtemps que les religions servaient uniquement certains hommes afin de manipuler les peuples. C’est un peu plus compliqué que cela. Il est vrai que certains groupes mal intentionnés s’en sont servi. Comme par exemple « les spécialistes de la loi » (autrement dit les chefs religieux de Jérusalem à l’époque de Jésus) auxquels Jésus leur a reproché un certain nombre de choses, notamment leur religiosité :

« Vous de même, de l’extérieur, vous paraissez justes aux hommes, mais à l’intérieur vous êtes pleins d’hypocrisie et d’injustice. » (Mathieu 23.28)

Je passe sur toutes les manipulations de l’église catholique qui a du sang sur les mains ou sur les prêtres pédophiles. Certains témoignages affirment qu’il y a même des cérémonies sataniques dans les sous-sols du Vatican. Je passe aussi sur la religion islamique qui fabrique des bombes humaines ou qui autorise à ses adeptes d’avoir des relations sexuelles avec des enfants. Toutes les religions ont malheureusement leur lot d’errements. Quand on tue ou au nom de Dieu ou autres folies, on est évidemment très très loin de la volonté de Dieu et là aussi en pleine hypocrisie.

Bien-sûr, je ne critique pas les adeptes, les pratiquants qui essaient d’entretenir une relation simple et sincère avec Dieu. Je critique les églises en tant qu’institutions qui se sont complètement égarées, fourvoyées, perdues dans des voies hautement condamnables.

Religion : relier à Dieu

Cependant, derrière le mot religion on peut y mettre un certain nombre de chose et c’est là d’où vient la confusion. Le mot religion peut simplement signifier être relier à Dieu. Si tous les humains vivaient avec l’esprit de Jésus, les dix commandements de Moïse seraient totalement superfétatoire. Mais dans l’état de conscience où se trouve encore l’humanité de nos jours, il est clair que par exemple le commandement « tu ne tueras point » a encore toute son utilité. Si seulement ce commandement en particulier était respecté, la face du monde s’en trouverait radicalement changé.

Alors voilà, d’un côté en tant qu’individu spirituel conscient, nous n’avons pas besoin qu’on nous dicte des lois car elles sont inscrites à l’intérieur de nous comme une évidence. D’un autre côté en tant que sauvage prêt à tuer, détruire et voler, oui il semble nécessaire de poser ces commandements comme un dogme. Et pas seulement pour la masse populaire mais à commencer par certains dirigeants qui mènent des guerres illégales un peu partout dans le monde.

C’est tout le défis de l’humanité. Choisissons-nous d’être des humains conscients ou allons nous rester à l’état animal ? Comme je le dis souvent nous sommes à un tournant, soit nous décidons d’être conscient, soit l’humanité disparaitra sous son inconscience.

Le nom de Jésus, le nom au dessus de tous les noms

Voilà la grande différence qu’il y a entre toutes les religions et Jésus : Jésus a déclaré que nous ne pouvons pas nous sauver par nous même, nous avons besoin de lui comme sauveur.

« Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » (Jean 14:6)

J’ai mis longtemps avant de vraiment comprendre ce verset. Je me demandais pourquoi Jésus plus qu’un autre. Bien-sûr, il faisait des miracles, guérissait des malades, ramenait à la vie des morts. Puis il est mort lui-même sur la croix et ressuscité au bout de trois jours. Ce qui déjà est une grande différence avec les autres figures de la spiritualité qui elles, sont toutes mortes et enterrées. Jésus est toujours vivant et continue de faire des miracles, j’y reviendrai.

Mais pour moi il manquait encore quelque chose. Je ne savais pas trop quoi, puis à force de chercher j’ai trouvé. Toutes les religions enseignent que c’est par notre comportement que nous serons sauvés. C’est en étant un bon petit bouddhiste, un bon petit musulman, un bon petit juif, et certains chrétiens s’imaginent que c’est en étant un bon petit chrétien que nous accéderont au trône de la gloire. On nage là en pleine hypocrisie. Nous ne serons jamais parfait au yeux de Dieu, nous serons toujours pécheurs. Par conséquent, nous ne pouvons pas nous sauver par les œuvres, par notre comportement mais uniquement par la foi.

C’est comme ça qu’on arrive à des situations aberrantes dans les religions. Les religions enseignent de se comporter comme ceci ou comme cela, alors que pour la plupart d’entre nous, c’est quasiment impossible à tenir. Par exemple, les musulmans voilent leurs femmes parce qu’ils se disent que de cette manière ils ne seront pas tentés par des pensées impures et que cela leur permettra plus tard d’accéder au royaume de Dieu. Car le musulman pense qu’il est sauvé par les œuvres, son comportement. Et puis ensuite on s’aperçoit qu’il y a énormément de connexions sur des sites pornographiques qui viennent des pays arabes. Encore une hypocrisie.

Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. (Jean 3:16)

Je pourrais multiplier les exemples dans à peu près toutes les religions. Jésus est venu sur terre pour dénoncer cette hypocrisie et pour annoncer la bonne nouvelle : nous sommes désormais sauvés si et seulement si nous croyons en lui, nous l’acceptons dans notre cœur, nous demandons pardon pour nos fautes et nous pardonnons à ceux qui nous ont fait du mal.

D’abord la foi, ensuite les bénédictions et enfin les œuvres

Les religions enseignent que si vous vous comportez bien alors vous serez remercié par Dieu et ainsi vous aurez des bénédictions. Encore une ineptie. En vérité, il s’agit de tout le contraire. D’abord vous décidez d’avoir la foi, de louer Dieu et de laisser l’esprit de Christ prendre place en vous. Plus vous aurez la foi et plus vous laissez de la place à Christ alors plus les bénédictions arriveront dans votre vie. Et plus les bénédictions arriveront de manière abondante et plus vous aurez envie de les partager. Et partager les bénédictions, c’est ça faire des œuvres en toute sincérité. Car comment partager ce que vous n’avez pas ? Si vous manquez d’amour dans votre vie, comment allez-vous en donner aux autres ?

Voilà ce qui rend confus la plupart d’entre nous. Nous prenons le problème à l’envers. Beaucoup pensent que c’est en se comportant bien qu’il plairont à Dieu. Mais l’ordre logique, c’est d’abord la foi, ensuite viendront les bénédictions et lorsqu’on est rempli de l’Amour de Dieu alors là oui, on n’a qu’une envie, c’est de bien se comporter.

Comment Dieu, lui qui est Amour pur et illimité, aurait-il pu inventer un système vicieux où, sachant que nous ne sommes pas parfait, nous serions condamnés pour nos fautes ? Par conséquent, si ce n’est pas Dieu qui inventé ceci, alors qui ça peut bien être ? Moi j’ai ma petite idée…

La foi est une prise de conscience, un état où nous replaçons notre égo à la bonne place pour en laisser à celui qui est à l’origine de tout, qui contrôle tout.

« Moi, je ne me sens pas concerné, je n’ai rien fait de mal »

Voilà la première affirmation qu’avancent les mécréants. Là aussi, il y aurait beaucoup à dire. Le péché, ce n’est pas de tuer ou de voler ou de tromper son conjoint ou encore de mentir, ceci, ce sont les conséquences du péché. Le péché, en vérité, c’est de vivre couper de Dieu. On voit dans nos sociétés modernes comment l’être humain ne croit en rien, n’a aucune vie spirituelle. Quand on y pense, c’est complètement fou de vivre comme ça. La France est très en pointe dans ce domaine, elle est un des pays les plus athées au monde et parallèlement un des pays les plus pessimistes et consommateurs de tranquillisants.

Mais dans la bible, il est dit que Dieu a mis dans le cœur de l’homme la pensée de l’éternité. Même pour un non-croyant la question de la vie après la mort se pose tôt ou tard. Et que fait-on quand on a ce vide sans réponse dans le cœur ? Et bien on commence à combler ce vide par toute sorte d’alternatives comme par exemple l’alcool, la drogue, le sexe sans amour, le culte de l’argent et tout son lot de perversion, toutes les atrocités de ce monde…etc. Et c’est là où commencent les problèmes.

Quand on vit couper de Dieu, il faut s’attendre au pire. Si le monde est dans l’état où il est actuellement, ce n’est pas la faute de Dieu mais bel et bien la faute de l’homme, qui se croyant au dessus de la création, agit de façon totalement insensée.

L’église n’est pas un bâtiment

Jésus a déclaré « Je bâtirai mon église avec des pierres vivantes » (Mathieu 16:18). L’église c’est nous, le corps du Christ, c’est nous. Les pierres vivantes, c’est nous. A quoi nous appelle Jésus en tant que chrétien ?

1/ A témoigner, apporter la bonne nouvelle

2/ A chasser les démons

3/ A guérir les malades

Et tout ceci par la puissance de son nom (Marc 16:17). Les miracles existent, renseignez-vous, des personnes très malades ont été guéries. Vous pouvez trouver facilement des témoignages sur internet. Des personnes de mon entourage ont été guéries de problèmes chroniques et a priori incurable après que j’ai prié et imposé les mains sur elles. Je n’ai aucun pouvoir, c’est la puissance de Dieu qui se manifeste.

Une autre révélation pour finir

J’ai reçu une autre révélation très importante : quand Jésus dit « je suis le chemin, la vérité, et la vie » c’est en fait le père qui parle à travers le fils.

Car oui, l’Amour de Dieu c’est le chemin, oui l’Amour de Dieu c’est la vérité, oui l’Amour de Dieu c’est la vie, la vraie vie. Vous pouvez prendre un autre chemin mais vous tomberez sur une impasse, vous pouvez croire en une autre « vérité » mais vous vous apercevrez que c’est un mensonge, et vous pouvez vivre une autre vie mais vous verrez que c’est une illusion.

Je l’ai expérimenté et je peux vous assurer que Jésus dit vrai. L’Amour de Dieu, illimité, infini, incommensurable est la phase ultime de la vie sur terre et de la vie après la mort. L’Amour de Dieu est ce qui guérira toutes vos blessures et toutes vos maladies. Et ceci encore une fois, n’a rien à voir avec la religion des hommes. J’en parle plus précisément dans mon article « Le jour où j’ai rencontré Dieu ».

Conclusion

Un jour, les religions disparaitront avec leurs folies. Je crois que cette phrase qui m’est venue subitement était prophétique. Chez les chrétiens, on dit que cela vient du Saint Esprit. Et il ne restera que Jésus, toujours vivant sinon comment pourrait-on en parler 2000 ans après ? Comment expliquer les miracles qui se produisent tous les jours ? Toujours vivant dans le cœur de milliards de personne sur terre, toujours vivant par son Esprit. Il ne restera plus que Jésus, le guide de la libération de la conscience. Jésus déclarait :

« Celui qui croit en moi, croit en réalité non pas en moi mais en celui qui m’a envoyé. Celui qui me voit, voit celui qui m’a envoyé. Moi je suis venu dans le monde comme lumière, afin que quiconque croit en moi ne reste pas dans l’obscurité. » (Jean 12,44-46)

Peu importe le nom que l’on peut mettre sur « celui qui m’a envoyé ». Ce peut être Dieu, Source Divine, Eternel, El Shadaï, Energie Céleste, Amour, Amour Absolu, Père éternel, Papa, Grand tout… Le plus important c’est de ne pas rester dans l’obscurité.

Articles connexes :

Le jour où j’ai rencontré Dieu

L’Amour est partout, même là où vous ne le voyez pas

Voyages astral, voyager entre les mondes

Nous sommes en crise… de conscience

Ne ratez pas le rendez-vous vers l’ Éternel (la vie après la mort)

3 commentaires

  1. CG sur 22 mars 2017 à 19 h 09 min

    j aime! xoxo



  2. CG sur 22 mars 2017 à 19 h 10 min

    j aime



    • Berti Vox sur 23 mars 2017 à 10 h 21 min

      merci