OGM: ma chanson Céréales Killer toujours d’actualité!

OGM céréales killer

Céréales Killer, chanson anti-OGM

Ma chanson Céréales Killer que j’ai écrite en 2011 reste si j’ose dire toujours d’actualité quand on voit la progression des grands groupes semenciers pour nous imposer leur saloperie d’OGM dont personne ne veut. Ces monstres industriels deviennent de plus en plus gros puisque Bayer vient de racheter Monsanto ces jours-ci avec son fameux maïs qui avait fait l’objet d’une étude française, l’étude Séralini. Cette étude démontre que ce maïs provoque des cancers à cause des pesticides incorporés directement dans la plante dont les gênes ont été manipulés. D’où le nom d’Organisme Génétiquement Modifié.

Plus de 80 sortes d’OGM ont été autorisés sur le territoire Européen à ce jour. D’ailleurs on peut constater à quel point L’Union Européenne est une dictature mafieuse au service des multinationales et de l’oligarchie financière (je vous renvoie à mon article « La France n’est plus une démocratie« ) et dans laquelle le parlement européen vote quasiment tout le temps des décisions inverses à la volonté des peuples.

Et même si en France les autorisations ne sont pas encore validées, les pressions sont énormes, surtout quand on voit ce tartuffe de Valls débiter à la télévision qu’il ne faut pas avoir peur des OGM et patati et patata… Pauvre ignare, pauvre fou! On a presque envie de lui dire mais vas-y, bouffes-en des OGM et étouffe-toi avec! (et surtout fous-nous la paie).

Des pétitions germent un peu partout sur le web pour s’opposer à cette fusion qui rend ces groupes industriels toujours plus puissants et qui qui mettent en danger la diversité et le vivant (les semences) libre de droits.

image gratuite pixabay

Les OGM dits de première génération , destinés à la production agricole dominante, et servant au passage à breveter la base de l’alimentation, constituent donc, et pour longtemps, le véritable enjeu. Gilles-Eric Seralini

Bientôt j’écrirai un article sur l’agriculture familiale, maillon indispensable de la vie sur terre. Gardons espoir que nous ne soyons pas envahis par l’ennemi car oui il s’agit d’une guerre, une guerre invisible mais bien réelle. Gardons espoir comme dans l’histoire de David et Goliath, car à la fin la vainqueur, ce n’est pas celui qu’on croyait le plus fort. Pour rester sur une note musicale, je citerai la chanson de Patti Smith : PEOPLE HAVE THE POWER ! (Le peuple a le pouvoir)